Mai 052012
 

Dix ans après le succès phénoménal au japon de la Famicom, Nintendo décide de fêter cet événement en sortant une nouvelle version de sa machine mythique. En 1993 sort la Famicom AV. La console n’est pas encore morte et constitue le bas de gamme des joueurs japonais. En même temps aux USA 50% des ventes de jeux étaient encore représentés par les ancêtres 8bits. Comme quoi l’engouement pour la Famicom était toujours d’actualité malgré la sortie des consoles 16bits. La principale nouveauté de cette machine est une sortie vidéo mis au goût du jour. Fini le branchement par câble d’antenne et les recherches de fréquences sur la télé, cette nouvelle console est pourvue d’une prise RCA. La connectique est la même que la super Famicom.

La boite est petite. Elle ne contient que le manuel et deux manettes. Ni câble d’alimentation, ni prise RCA. Les manettes ne sont plus solidaires de la console. Elles se branchent via la prise que l’on connait bien sur la NES et adoptent un design très similaire aux pads de la super famicom. La compatibilité est très bonne par rapport à l’ancienne Famicom. Bien évidemment tous les jeux sont compatibles et on retrouve même le port DB15 qui permet la connexion de certains périphériques comme R.O.B le robot ou encore le Famicom Light Gun. La console quant à elle arbore un nouveau design et de nouvelles couleurs inspirées des modèles européens et américains.

Je trouve cette console très belle, peu encombrante et surtout très pratique de par sa connectique video pour profiter des jeux famicom japonais en 60Hz!. Pour y jouer j’utilise l’adaptateur secteur de la super famicom qui possède les bonnes tensions et les bonnes polarités.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>