Août 152017
 

Je suis passé, il y a bientôt 4 ans déjà, sur du groovymame sur mon astrocity pour émuler les roms mame, le tout autour d’un launcher hyperspin. Plus récemment j’ai installé une « distribution » HFSBOX15k (anciennement heavybox) avec laquelle je n’ai pas eu besoin de bidouiller pendant des heures pour tout configurer. J’ai un article en cours sur le sujet, il faudra que je le finisse un jour…

A une autre échelle, en quelque sorte, j’avais depuis un moment envie de me construire un bartop. J’avais des plans, peu de compétence en découpe de bois et un certain budget… Après réflexion et quelques calculs, j’ai opté pour un kit bois prédécoupé à monter. Cela m’est revenu moins cher que d’acheter le bois, les outils, la visserie, les plexi et je pouvais être sur du résultat et des découpes. J’ai tout de même dû effectuer quelques modifications et bricoler un peu pour pouvoir modifier le kit afin d’avoir une porte à l’arrière pour la maintenance du système.

Le kit accueille un panel 2 joueurs, je me suis donc procuré tout ce qu’il faut : 2 joysticks et plusieurs boutons. J’ai pris du matériel peu onéreux : le but de ce bartop est, en effet, principalement de pouvoir le déplacer et jouer simplement et dans la bonne humeur. Je n’avais pas besoin de matériel haut de gamme. D’autant plus que pour la partie « hardware » j’ai opté pour un Raspberry pi3. Je ne cherchais pas un résultat aussi bon que sur mon astrocity avec groovymame. Le raspberry a l’avantage de ne pas prendre beaucoup de place, d’émuler correctement plusieurs machines et d’être très abordable niveau prix et configuration.

Pour l’affichage, j’avais en stock un moniteur LCD 19 pouces avec entrée DVI : parfait pour le raspberry pi (même si j’ai dû faire une modification dans un fichier, les distributions sont prévues de base pour envoyer son et image via une sortie HDMI). Pour le son un petit ampli et deux haut-parleurs de récupération.

Pour la distribution, après plusieurs tests, j’ai choisi recalbox. J’ai un autre raspberry qui tourne sous retropie. J’ai une préférence pour ce dernier mais il n’y a qu’avec recalbox que j’ai réussi à personnaliser les commandes des boutons sur chaque émulateur.

Pour les finitions, étant plus que fan de ghouls’n ghosts, j’ai choisi ce thème pour habiller la structure de mon bartop. Pour finir un petit coup de T-molding pour finaliser l’esthétique global.

Le tout parait simple mais il faut tout de même pas mal de temps pour le montage, et quasiment autant, voire plus, pour la configuration du système.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>