Avr 042018
 

La 4ème édition du Joystick Players a eu lieu à Verdun les 31 mars, 1er et 2 avril et pour la 3ème année consécutive Blog in Time était présent avec un stand Retrogaming, pour le plus grand plaisir des adultes et des enfants.

Avant de faire le point sur le stand, que trouve-t-on à Joystick Players ? Des tournois de jeux PC, une zone VR, un espace jeux pour la famille avec la ludothèque de Verdun, une zone trollball – joutes – tir à l’arc avec la sympathique association la cave aux ours et pour la première fois, grâce à la participation du magasin Tavernia, un tournoi de magic the gathering vraiment réussi.

Et la zone Retrogaming ?

Revenons sur ce qui nous intéresse ici, l’espace jeux rétro. Des bornes d’arcade vintage, amenées par Tryptik Games et des consoles de jeux en accès libre, mises à disposition par Blog in Time.
J’étais présent le samedi et le dimanche toute la journée. Il y a eu pas mal de visiteurs et je remercie mon pote de toujours, Bastien, de m’avoir aidé le dimanche.

La guerre des micros et des consoles

C’était le thème de cette édition. Le but : mettre côte à côte les rivaux d’hier. Amstrad CPC – Commodore 64 ; Amiga – Atari ST ; NES – Master System ; Megadrive – Super Nintendo. A cette occasion j’avais préparé des petites fiches et je suis très content d’avoir vu le public les consulter à plusieurs reprises.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur ces deux jours, j’ai pu encore une fois partager énormément avec le public. C’est vraiment mon moteur, en tant que nostalgic-gamer, de pouvoir rappeler d’excellents souvenirs aux visiteurs. J’ai rencontré des passionnés de jeux rétro et j’ai eu d’excellents échanges. J’ai aussi eu de bonnes surprises, comme avec Adrien, qui a terminé Megaman 2 en 30 minutes ; j’ai appris par la suite qu’il adorait les jeux rétro, notamment sur Super Nintendo qu’il a connu jeune. Il a, plus tard, découvert la Nes et la Master System et passe de nombreuses heures dessus. C’était aussi l’occasion de faire une Cup à Mario Kart Snes, avec mon pote Pascal : c’est devenu une tradition maintenant depuis 3 ans. J’ai eu également des anecdotes de joueurs, ce genre d’histoire que j’adore, comme Anthony qui en jouant à Alex Kidd sur Master System, m’a raconté que petit il jouait au jeu le matin et qu’il le mettait en pause avant d’aller à l’école. En rentrant il pouvait reprendre sa partie sans tout recommencer. Je retiendrai aussi cette petite fille d’à peine de 2 ans assise sur les genoux de sa maman. Elle tenait très fort la manette du CPC 6128+ refusant de la lâcher. Sa maman s’est juste contentée de regarder le clavier du CPC. Elle m’a dit que ça lui rappelait d’agréables souvenirs. Elle se souvenait du gros manuel fourni avec l’Amstrad et des heures passées avec son père à taper les lignes de codes présentes à la fin de ce manuel pour programmer des jeux.

From generation to generation

Ce qui me motive le plus à participer au Joystick Players c’est justement de rencontrer les parents présents avec leur enfants, d’observer le regard de ces derniers quand ils entendent « tu vois, maman et papa jouaient à ça quand ils avaient ton âge ». C’est quasi instantané, après avoir entendu ce genre de phrase les enfants prennent le pad et regarde l’écran avec des yeux émerveillés. Et oui, je le pense vraiment et j’en ai eu encore la preuve, malgré son nom, le retrogaming ne vieillit pas. Il a marqué une génération et j’aime croire qu’il continuera à le faire grâce à ses nombreux jeux intemporels.